02 38 97 40 46

Contenu

L'hydromellerie

C'en est bientôt fini des broussailles qui surplombent l'entrée de la place Chesneau. Le maire de Courtenay, Philippe Follet, vient de signer la promesse d'achat du bâtiment appelé "ancienne hydromellerie" ou encore "ancienne abbaye" de Courtenay. Il en coûtera 120.000 euros à la commune.
Cette propriété, qui fait le lien entre les deux places principales, dès que la vente sera effective, sera dans quelques semaines, dans un premier temps nettoyée de ses ronces et bâchée. Une étude de réhabilitation sera lancée, dont les grandes lignes sont : une maison de santé pluridisciplinaire, une mairie annexe et un musée sur l'histoire de la ville, avec Aristide Bruant en tête de proue.